DBM TV

DBM NEWSLETTERS Octobre 2021: Kerozen, Serge Beynaud, Apoutchou National, Shado Chris et Black K ont mis feu à Babi

La Côte d’Ivoire ne cessera de faire bouger toute l’Afrique au rythme des gros sons. Kerozen a donné le ton avec son nouveau tube “Dis merci à Dieu” en collaboration avec Toofan. Cette connexion Babi- Lomé a été fortement apprécié par plus d’un. Un morceau d’ambiance cuisiné par le trio de circonstance pour donner la gloire à qui de droit. “Dis merci à Dieu” de Toofan est disponible en version clip vidéo sur Youtube depuis le 06 Octobre dernier.
Hormis la collaboration Babi- Lomé, il y’a eu aussi la collaboration Côte d’Ivoire Gabon entre Shado Chris et Shan’L. “Pehi Sair” est l’intitulé de cette collaboration entre ces deux artistes confirmés. Shado Chris est fan du wé de Shan’L et désire bien se l’offrir mais la go kinda de Libreville n’est pas prête à céder pour les petits frères, elle préfère les vieux pères. En somme belle chanson et beau clip à retrouver sur Youtube
Serge Beynaud a encore chauffé les pistes de danse des coins chauds d’Afrique avec son nouveau track “Petit mannequin”. Belle orchestration, la chanson ferait bouger même un cadavre rien qu’à l’écoute. Serge Beynaud a lancé le mois avec ce titre d’ambiance qui est très apprécié par tous les ambianceurs.
Apoutchou National a troqué son habit d’influenceur contre celui d’un artiste chanteur. “La vie” est le premier morceau qui lance officiellement la carrière musicale de Apoutchou National. Le clip officiel tourné dans les rues de Paris avec la présence de Emma Lohoues est très vite apprécié par le public et en moins d’un mois, la vidéo a déjà passé la barre des 1 millions de vues sur Youtube, un exploit pour le Apoutchou National qui pourrait récidiver d’ici là.
Babi est trop chap. Le concept “On s’en va là-bas comme ça” qui pullule sur la toile depuis quelques mois est récupéré musicalement par la Côte d’Ivoire. Black K membre actif du crew KiffNoBeat est désormais l’auteur du single “On s’en va là-bas comme ça”. Les images de la vidéo officielle concorde parfaitement avec les différents gags balancés par l’artiste pour permettre au public de s’enjailler et comme vous pouvez l’imaginer, nous aussi, on s’en va là-bas comme ça
DBM TV

DBM NEWSLETTERS Octobre 2021: NISKA, KEBLACK, NAZA et LEFA tiennent le flambeau dans l’hexagone

Dans l’hexagone, personne ne dort. Y’a toujours de mouvement et en Octobre, NISKA fait partir des premiers à avoir faire parler de lui avec son nouveau titre “Mapess”. Un morceau chaud bouillant réalisé par l’auteur de la mixtape “Le monde est méchant” pour permettre à ses fanatiques de s’éclater lors des moments festifs. Les feux d’artifice, les meufs, les champagnes et la folle ambiance dans le yacht en haute mer prouvent à suffisance le délire de NISKA.
Singuila n’est pas le seul à se retrouver dans des problèmes, Keblack en a aussi même s’il n’en parle presque jamais. Si le premier est beaucoup plus dans des embrouilles de femmes, Keblack lui a d’autres problèmes plus importants. A travers sa nouvelle vidéo “Problèmes”, l’artiste français a dit tout haut ce qu’il vit tous les jours et qu’il est obligé de passer sous silence parce qu’il est une star. Tout comme lui, beaucoup ont des problèmes mais sont obligés de les cacher pour garder leur fierté ou pour aiguiser leur égo. Pour une fois, Keblack a décidé d’en parler et il choisit un micro et une caméra pour tout déballer à la face du monde.
Entre Naza et l’amour il y’a le mur de Berlin. L’artiste n’est plus prêt à se prêter aux jeux brutaux des sentiments où le cœur finit chaque fois en miettes. Il préfère mieux les relations de sexfriends où la concernée passe de temps en temps prendre sa dose. “Dose” est d’ailleurs l’intitulé de sa nouvelle chanson. Les fleurs roses désirent que Naza les arrose et ce dernier n’hésite justement pas à leur donner leur dose. Excellent concept et beau clip vidéo pour illustrer la chanson, Naza is back.
Le respect aux aînés est capital pour qui désirent prospérer tout naturellement. Lefa l’a compris et rend un vibrant hommage à tous ceux qui durant son parcours lui ont donné un coup de pouce. “Mentor” son nouveau titre fait allégeance au Mentor qui a déniché le talent en lui et l’a arrosé pour qu’il soit à cette étape. Toujours en équipe, Lefa a affiché dans son clip les membres de sa Dream Team Sexion d’Assaut comme pour confirmer le come-back qui se prépare en puissance
DBM TV

DBM NEWSLETTERS Octobre 2021: GAZ MAWETE plane dans le ciel congolais. KOFFI OLOMIDE & WERASSON subissent les déboires de la pandémie

Frappe en pleine lucarne pour l’artiste congolais Gaz Mawete avec sa nouvelle sortie musicale “Tika”. Sur ce projet, le protégé de Bomaye Music Africa est en collaboration avec l’artiste français Vegedream. Après le succès de son titre “Maîtresse”, Gaz Mawete a remis une nouvelle couche avec Tika. Encore une Love story, une folle histoire d’amour narrée mélodieusement par les deux hitmakers pour le pur plaisir des férus de la musique congolaise.
Après l’annulation du concert de Werrason en septembre dernier par le préfet de la police de Paris pour des raisons de troubles à l’ordre public et d’atteinte à la sécurité des spectateurs, c’est autour du Grand Mopao de subir les affres d’un verdict du même genre. Reporté le 13 février pour une première fois et renvoyé au 27 novembre, le concert de Koffi Olomidé à la salle de Paris la Défense Arena n’aura finalement pas lieu. A en croire les organisateurs, l’annulation a rapport avec les conséquences de la pandémie actuelle.
Juste après ce coup dur de l’annulation de son concert à Paris, Koffi Olomidé s’est retrouvé devant la justice française pour une affaire de séquestration et agressions sexuelles sur quatre de ses danseuses. L’affaire était en cours depuis plusieurs années et selon le verdict du tribunal de Versailles, l’artiste congolais sera condamné à huit ans d’emprisonnement. Une terrible nouvelle de plus pour les fans de Mopao Mokonzi
DBM TV

DBM NEWSLETTERS Octobre 2021: KAMENI , VERNYUY TINA et TZY PANCHAK mettent le feu. TENOR libre de ses mouvements

Au Kamer, la musique continue de couler à flots. L’artiste Kameni est de nouveau au cœur de l’actualité grâce à son nouveau single “Them”. La lionne qui excelle avec passion a fait un clin d’œil à tous ceux qui militent pour réussir. Kaméni estime que les médisants sont souvent des gens ne savent rien de votre histoire mais sont quand même là pour vous critiquer à longueur de journée. Comme “Bolo” son précédent titre, “Them” a eu droit à un clip vidéo vu près de 120 mille fois en quelques jours.
Kaméni n’est pas la seule lionne qui a fait bouger le Kamer en ce mois d’octobre, il y’a aussi l’artiste chanteuse Vernyuy Tina qui a lâché un nouveau clip titré “Ndani Ya”. Une chanson qui puise dans les tréfonds des rythmes traditionnels de l’Afrique centrale pour honorer le continent mère. Sur cette chanson, la chanteuse a mis en valeur la beauté de l’Afrique sur plusieurs plans mettant en déroute les médias internationaux qui affirment tout le contraire pour discréditer l’Afrique.
Ne jamais compter sur personne, pas de famille, pas de parents, seul Baba God peut bénir les accomplissements d’un homme qui se bat battre avec foi pour y arriver. C’est l’essentiel à retenir du nouveau morceau “Last Last” de l’artiste camerounais Tzy Panchak. Le clip vidéo illustre assez bien les propos de motivation de l’artiste.
Tenor est libre de ses mouvements, c’est la bonne nouvelle qui a réjoui le cœur des ténorifiés. Après quelques mois de prison à cause de la mort d’une fan survenue lors d’un accident, l’artiste a recouvré sa liberté. Il était même à la soirée de distinction Canal 2’Or  édition 2021 où il a gagné le trophée de Meilleur artiste francophone.
DBM TV

DBM NEWSLETTERS Octobre 2021: SMARTY en mode “Odyssée”, KAYAWOTO chante “Foyinga” & AUDRAY brandit son “10”

Le Burkina Faso est à nouveau sur les feux des projecteurs dans l’industrie musicale africaine grâce à la sortie du nouvel album “ODYSSÉE”, de l’artiste rappeur SMARTY. Composé de 11 titres avec la présence du mythique reggaeman Tiken Jah Fakoly, cet opus est l’accomplissement de près d’une dizaine d’années de dur labeur. En prélude à sa sortie qui a eu lieu le 29 octobre dernier, SMARTY a balancé le clip vidéo de “Reine” le track 7 qui célèbre les femmes vaillantes du monde. Après le lancement et la séance dédicaces, un grand concert au stade municipal est en vue le 20 Novembre prochain pour le plaisir des fanatiques de sa musique.
Kayawoto ne cesse de péter les scores. Il se retrouve actuellement au cœur de l’actualité grâce à sa nouvelle chanson ” Foyinga”. La coqueluche de la musique burkinabè marche sur les nuages depuis son ascension. Près de 500 milles vues en quelques jours sur Youtube pour le clip vidéo, une belle percée pour l’homme fort de la maouland qui a l’art de représenter dignement le pays des hommes intègres. Ses fans communément appelé les maoulandais sont particulièrement phasé par cette nouvelle sonorité dans laquelle l’artiste célèbre la beauté féminine
AUDRAY n’a pas dit son dernier mot dans la musique burkinabè. La sulfureuse artiste burkinabè vise le sommet et joue dans la cour des grands. Elle se réclame le 10 du game. Et justement “DIX” c’est l’intitulé de son nouvel single qui fait son actualité. Lancé en version lyrics, le morceau fait boom et vient appuyer les dires de l’artiste dans l’un de ses précédents morceaux baptisé “sur les réseaux”.
DBM TV

DBM NEWSLETTERS Octobre 2021: Linos, Santrinos Raphaël, Mic Flammez, Sethlo, Juliano et Kiko célèbrent la vie et l’amour au Togo

S’il y’a une thématique qui est très en vogue au Togo depuis un bon moment, c’est bien l’amour. Dans le rang des artistes, Sethlo est celui qui a été foudroyé en plein cœur par ce sentiment si dévorant. “Love” sa nouvelle vidéo officielle le prouve aisément. Les images du clip laissent voir un mec tout bonnement amoureux qui reste très focus sur les moindres besoins de sa partenaire. Pour cette fois, Sethlo est bien tombé dans les mailles de Cupidon et risque de ne pas en sortir d’aussitôt.
Décidément pour l’amour, la manière dont il est chanté abondamment au Togo, c’est à croire qu’il est mélangé au vaccin du COVID pour être injecté aux gens là-bas. En tout cas, le duo Juliano et Kiko en a fait leur choux gras pour la nouvelle chanson “My Lady”. Juliano est l’auteur de ce single très prisé dans les rues de Lomé. Dessus, il a collaboré avec le GoldenBoy Kiko qui a sublimé la chanson à sa façon pour lui donner un cachet spécial. Avant la sortie, des images ont circulé montrant l’artiste Juliano couché à même le sol dans un état d’ébriété et la toile s’est enflammé pour proclamer la déchéance de ce jeune or il n’en est rien. C’était juste une stratégie pour captiver l’attention du public sur lui puis que les images proviennent justement de ce beau clip vidéo
Mic Flammez feat Santrinos Raphaël, voilà l’autre duo de circonstance qui a fait mouche au pays d’Eyadéma en octobre. “Agbétô” est le fruit de la collaboration entre le Rappeur Mic Flammez et son hôte. Souvent le traître n’est pas dans le rang de tes ennemis déclarés, il est souvent tapis dans ton proche entourage et dans le lot de tes amis, c’est ce que laisse entrevoir les images de cette vidéo qui a raflé plus de 300k de vues déjà. Se méfier de l’homme est la leçon à retenir de cette chanson.
Pendant que ces confrères luttent contre les faux amis, l’artiste togolais LINOS lui préfère boire un coup avec ses potos. “Buvons” est le titre de son nouveau morceau qui a un droit à un clip vidéo assez décalé. LINOS n’est d’ailleurs par seul sur le projet, il a fait appel à l’artiste KO-C du Cameroun pour facilement faire couler cette chanson assez groove dans les coins chauds du Kamer. LINOS est il sûr d’avoir retiré les mauvaises graines dans le lot de ses amis au point de se permettre de boire avec eux? La réponse viendra sûrement de sa personne.
DBM TV

DBM NEWSLETTERS Septembre 2021: Énorme clash entre Amir, Kmal & Kaysee. Sima, Symao Le Sage et Kaël Sandé servent de la bonne

Super bouillant, le mois de septembre l’a été au 229 avec l’énorme clash entre Amir El Présidenté, Kmal Radji et Kaysee Edge Montejano. Parti d’un commentaire anodin de Jupiter Davibe, le slameur Kmal Radji a répliqué à la réponse ambiguë du leader charismatique du CCC et c’est là que tout a explosé sur la toile. Le beef s’est envenimé avec l’entrée en jeu de Cyanogène et Kaysse Edge Montejano qui visiblement avec des comptes à régler le n°1 du Cotonou City Crew. Du virtuel à l’entrée en studio de Kaysee Edge Montejano en passant par les pics envoyés par ci par là lors des interviews sur les radios, le game a été très animé grâce à ce virulent clash entre les aînés du rap game béninois. Et l’histoire est loin d’être terminée à en croire les bruits des coulisses so Wait and See.
Le talentueux chanteur béninois Sima  a encore fait parler son savoir-faire à travers une nouvelle sortie musicale. Les groupies de Mister Gobé ont eu droit au clip vidéo de son nouveau titre “Oyoyo”. Les couleurs, les sonorités, les vibes et tout le décor du clip vidéo laissent entrevoir combien de fois Sima vise la perfection à chaque sortie malgré la nonchalance du public béninois à le valider. Gober l’amour au Carrefour Toyota et lui chanter Oyoyo pour la mettre dans sa poche, il faut être SIMA pour le faire. Plus qu’une simple vidéo, “OYOYO” est un extrait  du prochain EP “DIFFERENT” de l’artiste qui sera dans les bacs d’ici peu.
“We’re Done”, c’est l’intitulé de l’autre clip vidéo qui attire les regards depuis sa sortie. La chanson porte l’empreinte vocale de l’artiste béninois SYMAO LE SAGE qui a convié la chanteuse MUSS sur le projet. Chagrin d’amour, rejet, regrets et rupture, voilà ce dont il est question dans cette belle vidéo de l’artiste SYMAO LE SAGE. Mise en ligne le 18 septembre dernier, la vidéo avoisine déjà les 20k de vues sur Youtube.  Visiblement, l’artiste a choisi cette date pour faire d’une pierre deux coups. “We’re Done” a été l’arbre qui cachait la forêt car juste après sa sortie, l’artiste a balancé son nouvel album “LE TEMPS” qui est un projet de 17 titres avec 05 collaborations et 12 singles.
Kaël Sandé est la Rookie qui a fait irruption de la meilleure des manières  dans le showbiz béninois. Pour une première sortie officielle, elle a pris tout le game en contrepied parfait avec une chanson qui a retenu l’attention de plus d’un. Guerrière dans l’âme, la jeune amazone a fait son entrée dans le game avec le titre “Dynastie” , un morceau qui fait recours à l’histoire des royautés du Danhomey d’hier devenu Bénin. De Ganyihessou à Béhanzin en passant par Agonglo ou encore Kpengla, elle a fait un travail de fouilles archéologiques pour retracer en musique l’histoire de nos anciens rois. Le clip vidéo réalisé par Cass Lee dans les montagnes du nord Bénin est en adéquation avec les paroles de la jeune artiste. “Dynastie” est une chanson qui donne des frissons et titille la fibre patriotique rien qu’à l’écoute.
J.S.L
DBM TV

DBM NEWSLETTERS Septembre 2021: FALLY IPUPA, KOFFI OLOMIDE, ROGA ROGA… règnent au Congo

L’aigle continue de survoler la sphère musicale congolaise. Fally Ipupa a servi du nouveau à ses fans. Sa chanson “Santé” dévoilée récemment est un gros kiff pour tous les férus de la rumba congolaise. En forme plus que jamais, Dicap La Merveille a bu un coup à la santé de tous ceux qui kiffent sa musique mais aussi en l’honneur de tous les haterz. “Santé” succède à “Animation” sorti le mois dernier et l’année n’étant pas encore fini, Fally risque encore de gaver ses fans avec de belles mélodies dont lui seul a le secret.
La nouvelle trouvaille musicale de Koffi Olomide s’intitule “Hercule”. Une belle chanson sur laquelle la légende congolaise a invité l’artiste français Ninho. En duo, ils ont déposé une performance hors-série sur la prod qui coule telle de l’eau sous le pont. Pour Ninho, c’est une énorme fierté d’être invité sur ce projet de Koffi Olomide. “Hercule” s’avère être un morceau de motivation envoyé par le Mopao pour baliser le terrain en attendant ses prochaines sorties et surtout son lancement d’album qui est imminent.
“Bokoko” c’est la nouvelle danse qui a embrasé le peuple congolais. Le très respecté Roga Roga du mythique groupe Extra Musika s’est chargé spécialement de cuisiner en studio cette sauce musicale qui se répand partout telle une traînée de poudre. Près d’un an après la sortie de Moyini Mbote, Roga Roga et toute la team Extra Musica sont revenus à la charge avec “Bokoko” pour mettre le feu dans les coins chauds d’ici et d’ailleurs.
J.S.L
DBM TV

DBM NEWSLETTERS Septembre 2021: Santrinos Raphael et Kiko Golden Boy sèment l’amour dans les cœurs. J-Gado et R-Venio préfèrent ambiancer le coin

Maladie d’amour, c’est le nouveau virus musical qui sévit au Pays d’Eyadéma. Santrinos Raphaël est celui qui a inoculé ce virus à tous les mélomanes du Togo et d’Afrique. Malgré le récent boycott prononcé contre lui par les médias togolais, Santrinos Raphaël , ne se reprochant rien du tout, a tenu à maintenir le lancement de son nouvel album baptisé “Maladie d’amour”. L’opus est composé de 21 titres dont 10 collaborations avec des artistes venus de différentes contrées. Zeynab, Fanicko, Ayes, Stonebwoy, Mvzee, Yvan Buravan, Bebi Phillip, Bobino Yaovi Ketheti et Varyna sont ceux qui ont laissé leur empreinte vocale sur ce lourd projet du lover togolais.
Kiko Golden Boy est l’autre artiste qui annonce le lancement d’un projet d’ici là. Le projet est un EP intitulé “IDYLLE” et serait son second maxi singles après “Golden Boy” qui l’a révélé. Mais en prélude à la sortie de cet EP, le Golden Boy a balancé un nouveau clip baptisé “Ambiance moi”. Amoureux rompu à la tâche, il a pris le soin d’y narrer sa belle histoire d’amour avec sa dulcinée qui ne demande rien que d’être ambiancée. Le clip vidéo “Ambiance moi” confirme encore mieux le talent d’acteur du jeune artiste qui est tout sauf timide face à l’objectif. Rendez vous dans quelques jours pour accueillir “IDYLLE” dont l’intro publié sur Youtube donne déjà l’eau à la bouche
Justement en parlant de Kiko Golden Boy, il a été l’invité de marque de l’artiste J-Gado sur son dernier projet titré “Gérer”. Une vraie claque musicale qui a reçu la validation dans Lomé et même en dehors. Avec des envolées lyricales percutantes, le duo chante et sublime la femme ainsi que ce sentiment précieux qu’est l’amour. Après “N’kognin remix” en collaboration avec Santrinos Raphael, J-Gado vient ainsi confirmer sa force de frappe dans le showbiz togolais avec cette nouvelle collaboration “Gérer” qui fait grand bruit depuis sa sortie
R-Venio lui a embrasé tout le game togolais avec sa nouvelle tuerie “Kokoloko”. Très dansante, la chanson est en même temps un concept très en vogue dans les rues de Lomé, d’Abidjan… Kokoloko est un mélange d’afrobeat et de Coupé décalé avec un message assez limpide déposé en français et en anglais. R-Venio le protégé de DJ Arafat et proche de Ariel Sheney ne cesse d’émouvoir son public avec de la bonne ambiance. Après son court séjour en Tanzanien, l’artiste togolais est de retour avec assez de nouveautés pour faire danser tous les pays d’Afrique et même le monde.
J.S.L
DBM TV

DBM NEWSLETTERS Septembre 2021: Kikimoteleba, Anderson 1er, DJ Lewis, Suspect 95, MC One et Mix Premier au cœur de l’actualité musicale à Babi

Grosse attraction du moment en Côte d’Ivoire, le jeune artiste Kikimoteleba fait fureur avec son tube “Tigini”. Le morceau a traversé des frontières pour se retrouver à l’international et a eu droit à un remix digne d’un film d’action. Kikimoteleba a reçu la bénédiction du rappeur-chanteur français Franglish pour la reprise de son tube et le résultat du duo est juste époustouflant. Ils ont rendu le son encore plus dingue et ça n’étonne guère que la version remix déposée sur la chaîne Youtube de Franglish soit déjà vue par plus de deux millions de personnes. Après l’explosion de Fior de Bior, c’est le tour de Kikimoteleba de péter les scores en un rien de temps.
“Retour à l’envoyeur” est l’autre fièvre qui s’est répandue depuis quelques semaines. Ce n’est pas un virus mortel comme Corona mais c’est plutôt un virus musical injecté par l’artiste ivoirien Anderson 1er. Après un temps de répit, l’artiste est revenu en puissance au devant de la scène avec cette chanson qui a conquis les cœurs blancs et les dents blanches au grand désarroi des haters. “Retour à l’envoyeur” de Anderson 1er est adopté et fait déjà une course folle vers le million de vues sur Youtube.
DJ Lewis is back! L’auteur du célèbre titre “Grippe Aviaire” a fait son come-back en force avec le titre “Apoutchou” qu’il a fait en collaboration avec Fior de Bior. Le succès qu’a connu cette collaboration l’a repositionné dans le game et il en a profité pour enchaîner un nouveau morceau baptisé “C’gater”. Un nouveau concept avec la chorégraphie qui y va avec, DJ Lewis a fait l’essentiel pour en mettre plein les yeux aux mélomanes qui vont surement bouger en écoutant les sonorités de “C’gater”
No Frère Sang in Business (NFSB), c’est le nouveau slogan qui court les rues de Babi depuis la sortie du nouveau morceau de Suspect 95 qui porte justement le même titre. Le rappeur ivoirien a trouvé une façon ingénieuse de dissocier le business de l’amitié et de la familiarité. Il n’est pas prêt à tolérer le laisser-aller dans sa carrière artistique qui, pour lui, est une entreprise en bonne due forme. Bien que le morceau n’ait pas fermé l’unanimité, il continue quand même de monter en puissance et c’est tout bénef pour le sociétaire de Dej Fam Recordings
Ici bas la vie n’est pas équitable. Il y’a un grand fossé entre la minorité née cuillère en or dans la bouche et la majorité qui croupit dans la misère obligée de se battre parfois au prix de leur vie pour gagner le pain quotidien. Ayant connu les réalités de cette majorité, le jeune artiste ivoirien a tenu à leur rendre hommage à travers sa nouvelle chanson “Hépélélé”. Les Noushi, les apprentis gbaka, les vendeurs de lotus et tous ceux qui se battent pour survivre sont à l’honneur sur ce morceau qui a été validé et qui tourne en boucle depuis sa sortie.
Mix Premier a soufflé une bougie de plus le 26 septembre dernier. Pour remercier le Créateur pour la grâce du souffle de vie, il a sorti une chanson en son propre honneur. “Monument Vivant” est le titre de ce morceau sur lequel El Pantouro a tenu à se féliciter pour son endurance dans le coupé décalé malgré les hauts et les bas. Au lieu d’attendre des cadeaux des fans ou de la reconnaissance des autres, l’artiste ivoirien auteur du tube culte Bobaraba a préféré s’offrir lui-même ce cadeau en tant que monument vivant de la musique ivoirienne.
J.S.L