DBM TV

Journée mondiale SIDA: Grosse pénurie de préservatifs au Kenya

Au moment où l’on célèbre ce mercredi 1er décembre : «la Journée Mondiale du SIDA», le Kenya est au cœur d’une polémique relativement à ce fléau mondial.

Le Kenya en effet fait partie des pays africains les plus touchés par le VIH SIDA. Aujourd’hui, près d’un million et demi de Kenyans sont séropositifs.

Sur un récent bilan mondial du VIH-SIDA, le virus aurait tué plus de 36 millions de personnes depuis son apparition.

En l’absence d’un vaccin, le préservatif est présenté comme l’un des véritables moyens de lutte contre le fléau.

A ce niveau, le Kenya est confronté à un problème de ravitaillement en matière de préservatifs. Le pays fait face en effet à une pénurie de préservatifs. Le sujet a pris une certaine ampleur au point qu’il ait été évoqué dans le JT (Journal Télévisé) au Kenya, « Le pays fait face à une grave pénurie de préservatifs. Cela fait près d’un an maintenant que les centres de santé, les hôtels, les restaurants n’ont plus de préservatifs gratuits dans les distributeurs à disposition dans leurs locaux », a expliqué le présentateur du JT.

Selon plusieurs opinions, les populations Kenyanes ne bénéficient plus de préservatifs gratuits qu’offraient les Nations Unies. Les préservatifs seraient aussi devenus rares, couteux et même devenus un luxe. Le Kenya imposerait des taxes à l’importation.

Share

Leave Your Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *