DBM TV

Que retenir du légendaire DMX entre son succès planétaire, ses frasques et ses multiples overdoses?

Le monde du Hip Hop a été profondément attristé, dans la soirée de ce 09 Avril, par la mort du mythique rappeur américain DMX. Son départ dans l’au-delà a soulevé une vague d’émotions dans le rang des puristes. Il laisse derrière un énorme héritage qui mérite d’être scruté à la loupe. Earl Simmons à l’état civil, DMX qui a vu le jour en 1970 aux États-Unis est père de 15 enfants issus de plusieurs relations bien qu’il soit marié à Tashera Simmons pendant 11 ans.

A ses débuts dans l’arène du Hip hop, il a d’abord été DJ et Human BeatBox avant de devenir rappeur signé sous Columbia Records avec à la clé son premier single lancé en 1992. Après quelques péripéties, DMX a connu un succès explosif dès 1998 avec son tube « Get my a dog ».

De 1998 où il a sorti son 1er album titré « It’s Dark and Hell is hot » en 2012, le célèbre rappeur a enchaîné 07 albums vendus à plus de 74 millions d’exemplaires physiques avec à la clé des singles par dizaine qui l’ont propulsé sur le toit du monde. Il a été nominé plusieurs fois aux Grammy Awards et demeure le premier artiste rappeur ayant ses cinq premiers albums en première place du luxueux classement BILLBOARD.

En 1999, le rappeur DMX fit  son entrée dans le monde du cinéma avec son 1er film titré « Belly ». Toujours devant les projecteurs, l’acteur Hollywoodien a enchaîné d’autres films à succès notamment « Roméo doit mourir » avec Jet Li ou encore « Exit Wounds » avec Steven Seagal pour ne citer que ceux là. Emporté par une crise cardiaque après plusieurs overdoses, DMX aura marqué à jamais l’histoire du Hip-hop mondial et son blaze restera à jamais gravé dans les mémoires.

J.S.L

Share

Leave Your Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *